• Maxime Garcin

Mont au ban ? Faisons donc chauffer bitume et chemins !

Mis à jour : mars 11

Le mois de mars arrive, les beaux jours pointent le bout de leur nez....tout va bien dans le paysage athlétique ? Que nenni....l'épidémie de coronavirus qui prend de l’ampleur depuis la mi-février dans l’hexagone résiste encore et toujours et rebat les cartes du planning hors stade.


Nombre d’épreuves sont annulées et ce parfois à la dernière minute (semi-marathon de Paris, France de cross) au grand dam de nos athlètes. Cependant, ces derniers ont plus d’un tour dans leur sac et essaient de concrétiser leur forme sur des épreuves certes moins prestigieuses mais tout aussi conviviales et propices à la performance.


Tour d’horizon de ce qui a pu se passer ces deux dernières semaines pour nos camarades de club.


Le vendredi 28 février, la plus célèbre des écoles de commerce de l’agglomération cergypontaine organisait pour la première fois l’ESSEC Night Run sur deux parcours de 10 et 15km.


Bien que non officielle, cette course sympathique a permis à une dizaine de membres du club de se dégourdir les jambes sur leur parcours d’entrainement et un format convivial à la lueur des lampes frontales.



Sur le 10,2km (110m D+), l’espoir 1 Arthur Desoignies termine 6e en 41’19 à 2’ tout rond du vainqueur du jour. Il était notre seul représentant sur cette course.


Sur le 15km, Grégoire Holzscherer 1h01’55 démontre une nouvelle fois qu’il tient une belle forme en prenant la 2e place. Il confirme d'ailleurs ce week-end en prenant une très belle 8e place sur le 28km du trail du haut Barr à Saverne en Alsace (2e Master 0 à 50s du premier).


Il est suivi sur l'Essec Night Run de Raphaël Baudouin 9e (1h08’15), Olivier Sédille 16e (1h10’26), Nicolas Rovelli 25e (1h12’09), Karen Leclech Meyer (3e femme en 1h18’36), Justine Dumontier (5e femme en 1h21’44), Julien Marty (1h22’17), Aurélie Raveleau (20e femme en 1h34’41).


Emmanuel Gouin et Thierry Savini a priori non classés ont également pu dégourdir leurs gambettes !

Autre fait notable de ce dernier week-end du mois le plus court de l'année, la 11e place de Bruno Truant sur les 20km du trail du vignoble nantais et sa 22e place sur le 44km non loin donc de la capitale des ducs de Bretagne (plus précisément à Vertou). Satisfait le gaillard a d'ailleurs affirmé "Le boss est de retour ! Objectif atteint bien que je manque la 1ere place pour deux secondes sur les deux courses dans ma catégorie".

Une semaine auparavant, c'est Delphine Fath qui s'était illustrée en terminant 3e Master 2 sur le 52km de l'Ultra Trail des Côtes d'Armor à Lannion en 6h23.


Ses impressions ? "Ce trail était un vrai bonheur avec des paysages extraordinaires et un parcours côtier incroyable ! Une première moitié très roulante, la méfiance était donc de rigueur puis une seconde partie beaucoup plus vallonnée et donc plus exigeante. Tout cela sous un bon crachin breton, des parties boueuses et d’autres venteuses. Mais le spectacle en valait la chandelle."

Le week-end dernier (surtout le dimanche 8 mars) ont permis à bon nombre de nos athlètes de s'illustrer sur les quelques épreuves emblématiques non encore annulées.


Marie Girault sur l’heure marche à l’Hay les Roses a parcouru la bagatelle de 9655m tandis que David Blondin aura marché 11193m (avec un passage en 56’01 sur au 10 000m marche).


Michel Rimbaud termine 50e d’un 30km trail à Moulineaux au sud de Rouen en 3h12’17 et termine 2e en Master 4


Mais l'épreuve PHARE de la journée fut le semi-marathon !


Anis Chefirat termine 3e du semi-marathon de Rambouillet en 1h10’29 ce qui est tout simplement la meilleure performance française en 2020 en Master 2 (les hommes nés entre 1971 et 1975), Vincent Blanquart termine 9e et premier senior en 1h13’33 (RP).

Toujours à Rambouillet, Benjamin Lefebvre est 55e en 1h22’27 (RP), Maxime Kosarowycz 158e en 1h27’45 (RP), Christophe Chabot réalise 1h36’46 (RP), Hervé Bouvet 1h38’22 (RP), André Pensard 1h37’59, Sylvere Bodin 1h40’03 (RP), Elisabeth Hoze 1h41’09, Stéphane Arnaud 1h41’38 (RP) et Béatrice Clavel 2h02’20 (RP).


Dans l'Essonne cette fois ci, Abdelaziz Lahacaini explose son record en terminant 5e du semi-marathon de Savigny sur Orge en 1h12’43, Vincent Bigonet 1h20’11 et Vincent Grais 51e en 1h21’33 (RP) se qualifient également pour les championnats de France de la spécialité.

Mais la cerise sur le gâteau est intervenue du côté du semi marathon labellisé national de Fleurbaix J'y cours (15km à l'Ouest de Lille).


Laurie Lindekens réalise en effet une performance majuscule de niveau N2 (à 3s du N1) et s'affranchit des minimas mondiaux et européens sur la distance. Bien drivé par son compagnon Antoine Mortamet toujours présent à ses côtés, elle claque un magnifique 1h14’33 !!!


Serait ce les prémices d'une belle aventure sous le maillot tricolore ?

A noter sur 10km les 34’30 de Nicolas Pillard qui semble pouvoir faire mieux après sa belle saison de cross. Il avait d’ailleurs réalisé 34’01 à Etampes il y a deux semaines se qualifiant ainsi pour les championnats de France. C'est sur, le chrono va descendre !

Bravo à toutes et tous pour ces excellentes performances qui reflètent la bonne santé du club !

EACPA

Complexe sportif des Maradas

6, passage du lycée

95000 Pontoise

info.eacpa@gmail.com

09.83.95.74.13

Horaires d'ouverture du secrétariat

Lundi: 13h00-17h00

Mardi: 08h30-12h00

Mercredi: 15h00-19h00

Jeudi: 08h30-12h00

Vendredi: 08h30-12h00